« (Après 5h de travail, en plusieurs séances) J'ai décidé d'arrêter. Les changements sont trop forts pour ma famille : mon mari ne me reconnait plus. Mes enfants ne me reconnaissent plus non plus.

Auparavant, j'étais effacée. Les choses se décidaient par les autres et je suivais, tout en faisant presque tout pour eux. J'étais toujours fatiguée et j'étais souvent furieuse contre moi-même sans savoir pouquoi.

Désormais, tout en les écoutant comme auparavant, je dis ce que je pense et je ne suis pas d'accord avec tout. Mais eux, ils ne sont pas habitués à devoir dire ce qu'ils pensent pour être entendus, c'est-à-dire pour que je fasse ce qu'ils veulent. Et pire encore: même s'ils argumentent leurs désirs, je ne fais plus si cela ne me convient pas!
J'ai bousculé et réorganisé la vie de la famille.
J'existe ! Et en plus j'ai mes souhaits bien à moi.

Il faut que j'arrête ! Vous comprenez ?
Pour le moment, je suis contente comme ça. Je vais en profiter un peu... ;-) »